SF2M
Matériaux et Grands Instruments
English_flag
 

Président : Baptiste GIRAULT.

 

Les accélérateurs de particules (électrons, neutrons) peuvent ouvrir leurs possibilités au domaine des Matériaux. La communauté scientifique, focalisée jusqu’à présent sur la physique de ces accélérateurs de particules, peut s’ouvrir à d’autres domaines des sciences : archéologie , médecine, chimie des polymères, nanoparticules…

 

La variété des techniques d’analyse est très large.

Les métiers des matériaux ne recourent que très rarement à ces possibilités souvent méconnues (métallurgie, physique, chimie, ingénierie…).

 

Le but de la Commission Thématique est de rapprocher deux communautés :

Téléchargez les transparents de présentation de la commission en version française et anglaise

 

Actualités de la commission SF2M "Matériaux et Grands Instruments"

MGI_MN

Dans le cadre de la collaboration entre le GT/commission MECAMAT/SF2M « Matériaux Numériques » et la commission SF2M "Matériaux et Grands Instruments", celles-ci organisent, les 15 et 16 septembre 2016 à Paris, un colloque couplé consacré aux

Expériences in situ sur Grands Instruments et à leur modélisation à différentes échelles.

 

Ce colloque a pour objectif principal de réunir les utilisateurs de Grands Instruments (synchrotrons et neutrons) et les numériciens autour d’études de matériaux sous chargements thermomécaniques, électriques, chimiques… et ainsi toucher de nombreux domaines de la physique des matériaux et leurs applications industrielles.

 

Il offrira notamment l’opportunité pour les industriels de présenter les problématiques actuelles auxquelles ils sont confrontés et d’échanger sur les solutions possibles au travers d’approches existantes ou innovantes.

 

Il permettra aussi de souligner les lacunes persistantes en termes de données expérimentales nécessaires à l’avènement de certains modèles ou encore de défauts d’analyses numériques nécessaires aux explications des phénomènes expérimentaux observés.

 

Cet événement se déroulera autour de 4 sessions, chacune ouverte par une conférence plénière:

        - Composites et Polymères

        - Métallurgie et Microstructure       

        - Métallurgie et Mécanique       

        - Instrumentation et Méthodologie.

De plus amples informations sont disponibles sur https://sf2m-mgi-mn.sciencesconf.org/

 

La clôture des soumissions des résumés est fixée au 15 juin 2016.

Le colloque est gratuit mais les inscriptions sont obligatoires (dans la limite des places disponibles).

La date limite d'inscription est le 1er septembre 2016.

 

Le colloque Rayons X et Matière :

un rendez-vous bisannuel qui suscite un intérêt toujours plus grand de la communauté des sciences des matériaux.

La SF2M parraine depuis 2006 le colloque Francophone Rayons X et Matière qui fait la part belle aux rayonnements synchrotrons.

Un peu d'histoire .... Ce colloque est né en 1995 à l'ENSAIS (INSA depuis 2003) de Strasbourg pour commémorer les 100 ans de la découverte des rayons X par Röntgen.  Il a pour vocation de réunir l’ensemble des communautés d’utilisateurs de rayons X pour l’étude de la matière.

Il s’articule autour du partage des connaissances de l’interaction entre le rayonnement et la matière, et aborde l’ensemble des techniques afférentes. Son caractère pluridisciplinaire en fait un lieu de rencontre et d’échange, tant pour les laboratoires de recherche académique que pour l’industrie. Enfin, les fournisseurs d’instrumentation scientifique sont associés de manière forte par une exposition de leur matériel et par des présentations orales dédiées.

En 2006, René Guinebretière, professeur à l'ENSCI à Limoges et Philippe Goudeau, directeur de recherche au CNRS, ont repris l'organisation de ce colloque. Ils co-président ainsi le comité scientifique (CS) qui a été constitué dès 2006 (et légèrement renouvelé depuis) et qui regroupe une vingtaine de personne. Alors qu'il était systématiquement organisé à Strasbourg et que les communications étaient publiées dans un recueil d'actes après avis d'un comité de lecture , le CS a souhaité conserver le caractère francophone et bisannuel de ce colloque mais en le rendant itinérant avec un format légèrement différent où chaque session (10 en moyenne) est introduite par un conférencier invité qui s'engage à rédiger un chapitre à l'issue du colloque (www.rayonsxetmatiere.org).

L'ensemble de ces chapitres constitue un ouvrage à caractère pédagogique publié sous la direction de René Guinebretière et Philippe Goudeau par Lavoisier (http://goo.gl/OaCGOj, http://goo.gl/5i1I89, http://goo.gl/HlH8AW) et plus récemment ISTE (http://goo.gl/aHQoEm).

 

- Appel à proposition de cofinancements de thèses

Le Synchrotron SOLEIL et le LLB-ORPHEE sont deux très grands instruments, situés sur le Plateau de Saclay, qui offrent les équipements optimum pour la réalisation d’expériences utilisant le rayonnement synchrotron et la diffusion neutronique. Ces deux TGIR lancent un appel à proposition de cofinancements de thèses sur des sujets innovants et utilisant ces techniques.

Vous trouverez le détail de l’appel en suivant ce lien.

Date limite d’envoi des sujets : 11 mars 2016.

Calendrier :

-    11 janvier 2016 : ouverture de l’appel

-    11 mars 2016 : date limite pour l’envoi des propositions de sujets innovants

-    14-18 mars 2016 : présélection des sujets les plus innovants répondants aux critères, et informations aux porteurs.

-    21 mars-1 juillet 2016 : recherche par les porteurs sélectionnés de candidats et du complément de financement.

-    4-15 juillet 2016 : sélection finale des couples sujets-candidats pour le cofinancement.

 

- Réunion des Présidents de Commission Thématique (10 juin 2015) :        

Téléchargez les transparents présentés pour la Commission Matériaux et Grands Instruments.

 

- Réunion des membres de la commission le 6 novembre 2015, au laboratoire PIMM, ENSAM Paris : téléchargez le compte rendu.

 

Faits marquants

7-8
mars
2016

International workshop Metallurgy with Synchrotrons;

participation is free of charge but registration is compulsory.

Announcement

Nancy,
France
Institut Jean Lamour 

- Programmation pour 2016 (dates à confirmer) d'un colloque couplé entre les commissions Matériaux Numériques et Matériaux et Grands Instruments sur le thème des analyses in situ.

 

- Programmation pour 2017 du premier colloque interne de la commission Matériaux et Grands Instruments qui portera sur l'apport des Grands Instruments sur la science des matériaux 3D qui complétera les thématiques abordées lors de la conférence internationale 3D Materials Science (3DMS) :

 (http://www.tms.org/Meetings/2016/3DMS2016/home.aspx#.VkxaOb-lpv0) prévue en 2016.

 

Information : Projet Européen : Laser et source Gamma très haute intensité

ELI-NP - NUCLEAR PHYSICS FACILITY, sera construit à Bucharest-Magurele.

Pour en savoir plus : http://www.eli-np.ro/

 

Création de AFURS

Création de l’Association Française des Utilisateurs de Rayonnement Synchrotron et XFEL

 

Accès aux caractérisations grands instruments

Le schéma de l'accès "payant" réservé aux industriels est clair ; les industriels peuvent d'ailleurs utiliser les services des sociétés telles que Novitom pour négocier cet accès, et notamment déterminer le temps de faisceau dont elles ont besoin.

 

Pour l'accès académique gratuit sur proposal (tous les 6 mois, avec taux de succès de ~40%), se pose la question de l'accès récurrent pour des recherches à long terme, qui n'est pas garanti par ce mode d'accès. Dans ce cas, des solutions existent, par exemple :

•             Prévoir l'achat de temps de faisceau lors de la soumission d'un projet ANR,

•             Monter une collaboration synchrotron, avec les responsables d'une ligne ou être membre de la ligne

•             Demander un ‘long-term proposal’.

 

Si les demandes concernant les matériaux sont peu acceptées, cela peut être en raison de la sous-représentation de scientifiques des matériaux dans les comités de pilotage qui gèrent le temps de faisceau. Pour devenir membre d'un comité de pilotage, il faut notamment  participer de manière active aux Users'meeting. Au LLB, le temps accordé est en général proportionnel à la demande. Enfin, les comités sont très sensibles aux "highlight publications" qui valorisent leur ligne.

Les coûts de temps de faisceau pratiqués ont été rappelés. 

Vous pouvez télécharger ci-dessous les posters présentant les possibilités des Grands Instruments pour la caractérisation des matériaux :

 

Formation

- Pour la formation initiale aux techniques neutroniques, il existe une chaire itinérante dans les écoles doctorales. Les FAN, qui durent 3.5 jours et rassemblent 30-35 personnes, donnent une formation destinée aux doctorants.

 

- Le LLB et Soleil s’associent pour proposer une formation commune destinée aux industriels, qui aura lieu le 25 novembre à Saclay (91) "Neutrons et lumière synchrotron pour l’industrie de la métallurgie" (voir le paragraphe plus haut).

 

- L'ILL et l'ESRF organisent un programme HERCULES, pour lequel le niveau scientifique est très élevé et difficile d'accès.

 

- L'organisation de visites ou de TP ou d'intervention à destinations des étudiants peut être un moyen de valoriser les formations dispensées à ParisTech (Mines et Arts et Métiers) de l'IJL ou en master à Poitiers.

  

Réunion fondatrice de la Commission Matériaux et Grands Instruments

 

Le 19 avril 2012, la réunion fondatrice de la Commission Matériaux et Grands Instruments s’est tenue à la Maison de la Chimie, en présence de 14 personnes, représentant les instituts gérant les grands instruments (GI) et des utilisateurs potentiels : ILL, ESRF, SOLEIL, LLB en face de représentants de Renault, Cetim, et d’universitaires, utilisateurs des grands instruments, formant à la recherche par le biais de thèses.

 

 

Les représentants des GI ont présenté leur point de vue et donné des informations sur les modes d’accès, qui sont une offre de temps de faisceau par le biais d’appel à propositions 2 fois par an, gratuit, accordé par évaluation d’un comité sur des critères scientifiques, et un accès payant, rapide (4-6 semaines) , avec confidentialité des résultats, a priori réservé aux industriels. Ce dernier accès est souvent méconnu et peu utilisé, mais son coût n’est pas forcément élevé : il dépend de la technique d’analyse sollicité et peut être négociable dans certains cas. Une expertise peut venir en certains cas en soutien selon les techniques : si pour la microtomographie, c’est la construction d’outils d’exploitation des résultats (analyse d’images, …) qui est longue par rapport au temps d’acquisition des images, pour d’autres techniques, c’est l’acquisition des spectres qui est limitante, l’analyse étant simple.

 

Dans le cas de la microtomographie, la création d‘une start-up proposant des traitements d’images est donc un point de progrès. Les possibilités de réponse à diverses problématiques sont vastes :

et adaptées à chaque problème.

Les "académiques" maitrisent bien l’accès et les techniques d’exploitation associées, aussi les travaux de recherche menés à travers des thèses pour des industriels peuvent faire appel aux grands instruments avec succès. Cependant, la négociation d’un accès récurrent serait parfois nécessaire.

 

Le traitement de problèmes purement industriels est en revanche difficile, puisque la structure des grandes entreprises semble engendrer une perte de l’information et de la connaissance, ce qui ne favorise pas l’évolution du traitement du problème qui semble être redécouvert à chaque fois.

 

En ce qui concerne les entreprises de taille plus modeste, l’appui des centres techniques d’expertise comme le CETIM pourrait constituer une réponse intéressante, la pérennité d’une compétence d’analyse pouvant être un point bloquant en terme d’investissement.

 

Un point clé de ce problème réside donc dans la formation, soit initiale, soit continue. Les formations existent…. Elles doivent se faire connaître et la SF2M peut y aider.

Présidente : Anne-Lise Adenot-Engelvin anne-lise.adenot-engelvin@cea.fr

 

A titre indicatif ci-dessous sont recensées des conférences spécialisées dans le domaine, extraites de la base de données "Congrès" : sélection par la fonction "recherche" avec comme mots clés "synchrotron" et "3D" (extraction effectuée en novembre 2015).  

 

Title/theme: Colloque Rayons X & Matière
Dates: Dec. 1-4, 2015 , in  Grenoble, France
Abstracts Due: September 26, 2015
web_site:
#http://www.rayonsxetmatiere.org/#
Sponsors: CNRS, CEA, SF2M, AFC
Thèmes : Instrumentation// laboratoire et au synchrotron// constructeurs// Chimie du solide / chimie des matériaux// Microstructure, texture, contraintes// In situ / Operando// Systèmes complexes naturels// Diffusion aux petits angles//  Nanostructures pour la microélectronique// Matériaux du patrimoine// Tomographie// Analyse compositionnelle : spéciation, fluorescence, spectroscopie
Parrainage SF2M

 

Title/theme: 3DMS, 3rd International Congress on 3D Materials Science
Dates: July 10-13, 2016 , in  St. Charles, Illinois, USA
Abstracts Due: November 16, 2015
web_site:
#http://www.tms.org/Meetings/2016/3DMS2016/home.aspx#.Vbs_ZPlQSSs#
organizer: TMS
Topics: three dimensional (3D) characterization, visualization, quantitative analysis, modeling, and investigation of structure-property relationships of materials  

 

accueil SF2M    plan du site SF2M    Recherche de page sur le site SF2M    accueil GFC - SF2M    Plan du site commun      accueil GFC